Les bases à savoir pour construire une douche italienne

Qui n’est pas intéressé par le design de la fameuse douche à l’italienne ? Ces dernières années, elle est devenue le chouchou des magazines de la décoration d’intérieure. En optant pour ce concept, vous avez de nombreuses possibilités d’emplacement. Avec une douche à l’italienne, vous pouvez choisir entre celle qui est totalement ouverte ou partiellement ouverte. Elle peut également être carrelée, en demi-ronde, carrée ou rectangulaire. Ce style de douche séduit par son passage en douceur et son confort. Envisagez-vous d’en installer un ? Il existe quelques bases à savoir pour sa construction.

Étape 1 : déterminez la dimension et l’emplacement pour pouvoir décaisser le sol

Tout d’abord, n’oubliez pas d’éteindre la source d’eau. Ensuite, préparez le support pour construire une douche italienne. Il s’agit d’une étape importante dans l’attribution de cette zone. Pour cela, ajoutez la taille du nouveau plateau, l’opacité du futur revêtement mural, et le centimètre correspondant à l’épaisseur de la bande de résistance. Après avoir mesuré la taille, vous pouvez procéder au décaissement du sol. N’oubliez pas de laisser un espace de 10 à 20 cm sous le receveur pour permettre le raccordement des eaux usées.

Étape 2 : la pose du receveur

Après avoir mis en place le système de drainage, vous pouvez ensuite procéder à la pose du receveur. Par conséquent, il est nécessaire de prévoir un espace au sol pour accueillir le siphon. Ensuite, le siphon doit être connecté au système de drainage. Il existe des receveurs avec lequel le siphon y est déjà intégré ; il est donc nécessaire d’encastrer le siphon dans la position prévue sur le receveur. Veillez à ce que ce support soit solide, porteur, sec et propre. Veuillez noter que pour construire une douche italienne, il faut laisser une pente légère pour installer le siphon et laisser l’eau s’écouler.

Étape 3 : la pose des carrelages et la finition

Avant de procéder aux finitions, posez les panneaux à carreler pour l’étanchéité. Pour ce faire, mesurez la taille des panneaux muraux à poser. Ensuite, collez ceux qui sont destinés à être posé autour du receveur. Vous arrivez maintenant à la phase de la finition « la pose des carrelages », ce qui constitue la dernière étape pour construire une douche italienne. Puisque le récepteur est légèrement incliné, envisagez de faire une coupe oblique des carreaux. Il ne vous reste plus qu’à placer la grille de drainage et à installer la paroi de douche et l’installation de votre douche à l’italienne est terminée !

Emboutissage : quels sont ses avantages ?
Comment rénover soi même une piscine ?