Écologique et économique : comprendre le principe du chauffage aérothermique

Le chauffage aérothermique, souvent appelé pompe à chaleur (PAC), fonctionne sur un concept très basique. Il fonctionne en aspirant la chaleur de l’air extérieur pour chauffer votre maison. Les calories sont captées par un fluide frigorigène stocké dans la pompe à chaleur, qui produit de la vapeur, laquelle est ensuite convertie en chaleur dans le compresseur et le condenseur. Cette technique fonctionne aussi merveilleusement bien lorsque la température extérieure est inférieure à 0 °C. Le chauffage à air fonctionne mieux lorsqu’il est mis en œuvre dans des régions où l’environnement est doux toute l’année, ce qui en fait un système idéal pour la France métropolitaine.

Utilisation d’une source de chaleur à air

Le mécanisme de décompression et de compression est utilisé dans la pompe à chaleur aérothermique. Le gadget utilise l’air extérieur pour extraire l’énergie thermique. Cette énergie est captée par un fluide frigorigène. Ce même fluide commence à bouillir et à créer de la vapeur grâce à l’énergie contenue dans l’air. La vapeur entre dans le compresseur et le condenseur de la pompe. La chaleur est ensuite envoyée dans la résidence via un système d’eau chaude ou directement dans l’air via le condenseur. Le fonctionnement de ce système relativement complexe nécessite l’utilisation d’électricité. Une pompe à chaleur est comme un climatiseur réversible. C’est pourquoi, en été, les pompes à chaleur à air peuvent être utilisées comme des climatiseurs. Il existe deux types de pompes à chaleur à air sur le marché. L’énergie de l’air extérieur est utilisée pour transmettre la chaleur directement dans la résidence par le biais d’une pompe à chaleur air-air. L’énergie de l’air extérieur est utilisée par la pompe à chaleur Air/Eau et renvoyée vers un circuit d’eau chaude. Ce dernier se traduit par un plancher chauffant hydraulique ou un réseau de radiateur. Le système de chauffage aérothermique air/eau semble offrir de meilleures performances et un meilleur confort thermique. Plus d’informations sont disponibles sur aspiration-centralisee-industrie.fr.

Une solution respectueuse de l’environnement

Une pompe à chaleur aérothermique réduit la consommation d’énergie tout en offrant un rendement maximal. Par rapport à un système de chauffage traditionnel comme le chauffage au bois, le chauffage électrique ou le chauffage au fioul, vous pouvez économiser 60 à 70 %. En seulement quatre à cinq ans d’utilisation, votre revenu sera multiplié par deux. Ce type d’équipement peut être utilisé comme un chauffage en hiver et comme un climatiseur en été. L’installation est plus facile que pour les systèmes de chauffage géothermiques ou aquathermiques. En termes de nettoyage, de rénovation et d’installation, la pompe à chaleur aérothermique est la plus simple de tous les systèmes de chauffage à énergie renouvelable. Bien que rentable et simple à entretenir, ce mode de chauffage présente plusieurs inconvénients qu’il ne faut pas négliger au risque de regretter son achat. En raison de son coût élevé, choisir une pompe à chaleur pour aérothermie est un investissement coûteux. Un système de chauffage supplémentaire est disponible. Comme ses performances dépendent de l’énergie durable, elle préfère les conditions venteuses. Le rendement est plus faible par temps frais. La pompe à chaleur est inefficace lorsque la température se situe entre -10 et -15 degrés Celsius. Dans les climats glacials, une autre source de chaleur doit être envisagée.

Quelques conseils utiles

Cette technologie, contrairement à la pompe à chaleur géothermique, est un investissement solide. Les travaux d’installation sont incontestablement importants. Toutefois, si l’installation d’une pompe à chaleur géothermique n’est pas possible, ce mode de chauffage est la meilleure alternative. Si vous ne disposez pas d’une surface suffisante pour accueillir des collecteurs verticaux ou horizontaux, il faut utiliser une pompe à chaleur aérothermique. Si vous n’avez pas assez d’argent pour payer les coûts des capteurs verticaux, optez pour ce système de chauffage domestique. Comme ces appareils sont bruyants lorsqu’ils fonctionnent, ce choix est préférable si vous disposez d’un endroit suffisamment insonorisé. La chaleur supplémentaire est fournie par une pompe à chaleur avec un système aérothermique. Un système de chauffage d’appoint est nécessaire pour donner le maximum de confort thermique potentiel. Pendant les périodes froides dès que la température est inférieure à 3 °C, il est utilisé pour compléter le rendement énergétique de votre système de chauffage. Pour remplacer la pompe à chaleur aérothermique, vous pouvez utiliser un chauffage au bois ou tout autre type de chauffage moins énergivore.

Equipements de protection et de sécurité : comment bien choisir ?
Comment bien choisir son rabot ?